top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurVioline Langlais

La danse, un acte citoyen ?

A Leuze-en-Hainaut, un groupe de femmes issu du projet Chrysalide mis en place par Vie Féminine s’est réuni durant six ateliers pour danser, bouger, ressentir leurs corps.

Des corps différents, des vécus, des histoires singulières, des femmes courageuses d’oser s’aventurer dans une pratique qui, pour certaines, était inconnue.


C’était ma première expérience en « corps en mouvement » en tant qu’artiste-pédagogue. J’en ressors convaincue du lien entre la danse et l’engagement citoyen.


La danse « fait du bien » mais active aussi notre engagement citoyen d’une manière plus subtile qu’un corps qui transpire et se meut. Lorsque les individus dansent ensemble, ils partagent un moment d’interaction sociale qui favorise le rapprochement et la compréhension mutuelle. Les liens sociaux sont renforcés, l’inclusion promue. Lorsque l’on danse, les difficultés de langage, les différences culturelles ou sociales sont moins visibles, voire invisibles. On se regarde de corps à cœur, de cœur à corps. On n’est. Un corps ne sait pas mentir.


Lors de ces six séances, parmi les nombreuses questions abordées, celle du regard est restée dans ma mémoire : comment regarder l’autre danser, comment accepter d’être regardée. Ces interrogations s’appliquent dans notre quotidien : quelle place, quel intérêt j’accorde à l’Autre, suis-je entièrement avec l’Autre lorsque j’interagis avec lui/elle, est-ce que j’ose prendre ma place et de quelle manière je le fais?


En favorisant le questionnement, la confiance en soi, la créativité et le respect de l’Autre, ces rencontres contribuent au développement social et personnel des participantes. Ces compétences peuvent être appliquées dans d’autres aspects de la vie quotidienne, y compris la participation citoyenne. Comment m’impliquer dans un projet, dans une association, dans ma cité si je me mésestime ?


Au cœur de ma pratique et au fil des expériences, j’ai la conviction que la danse, le théâtre, la pratique d’une discipline artistique peut être considérée comme un acte citoyen car elle favorise l'expression de soi, la création de communauté, l'engagement civique et le développement personnel et social. Elle peut ainsi contribuer à la construction d'une société plus inclusive, créative et engagée.


Violine Langlais, artiste-intervenante passionnée


189 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentários


bottom of page